Language selection

Communiqué

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada publie les statistiques de 2021 sur les événements de transport

Gatineau (Québec), le 17 juin 2022 — S’appuyant sur les statistiques préliminaires publiées en février 2022, le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a publié aujourd’hui la version définitive de ses sommaires statistiques annuels pour 2021 sur les événements de transport survenus dans les secteurs du transport aérien, ferroviaire, maritime et pipelinier.

Figure 1. Accidents de transport survenus en 2021 signalés au BST
Accidents de transport survenus en 2021 signalés au BST

Secteur du transport aérien

Le transport aérien au Canada a continué de ressentir les effets de la pandémie au cours de la première moitié de 2021. Pendant la deuxième moitié de l’année, alors que les taux de vaccination augmentaient et que les restrictions de voyage commençaient à s’assouplir au Canada et à l’étranger, le nombre total de mouvements d’aéronefs a repris pour s’établir à 73,2 % des niveaux antérieurs à la pandémie. Dans l’ensemble, les mouvements d’aéronefs dans les 90 aéroports desservis par NAV CANADA ont été au nombre de 4,29 millions en 2021, soit une hausse de 11,8 % par rapport aux 3,84 millions enregistrés en 2020. Ce chiffre témoigne d’une reprise partielle de l’activité dans les secteurs commerciaux responsables du transport aérien, du fret aérien, du travail aérien et de la formation au pilotage. Les chiffres susmentionnés incluent également l’aviation de loisir dans les grands aéroports.

En 2021, un total de 190 accidents de transport aérien ont été signalés au BST. Ce nombre est supérieur de 12 % au total de 170 accidents enregistré l’année précédente, mais inférieur de 21 % à la moyenne annuelle de 239 accidents signalés au cours des 10 années précédentes, soit de 2011 à 2020. La plupart (183) des accidents survenus en 2021 ont eu lieu au Canada et ont mis en cause des aéronefs immatriculés au Canada.

Le BST a enregistré 22 accidents de transport aérien mortels qui ont fait 32 morts en 2021. Il s’agit d’une augmentation considérable par rapport aux 12 accidents mortels et aux 16 pertes de vie de 2020, mais il s’agit tout de même de 21 % de moins que la moyenne annuelle de 27,7 accidents mortels et de 31 % de moins que la moyenne annuelle de 47 pertes de vie, enregistrées sur la période de 10 ans de 2011 à 2020.

Secteur du transport ferroviaire

En 2021, 1038 accidents ferroviaires ont été signalés au BST, ce qui représente une hausse par rapport au total de 988 enregistré en 2020, mais une baisse de 3 % par rapport à la moyenne de 1071 au cours des 10 années précédentes (de 2011 à 2020). Un incendie s’est déclaré sur du matériel roulant ou sur une emprise ferroviaire dans 189 (18 %) des 1038 accidents signalés en 2021, ce qui correspond à une hausse par rapport aux 79 événements de ce type en 2020 et à la moyenne annuelle de 40 de 2011 à 2020.

Les trains de marchandises représentent 38 % de tous les trains en cause dans des accidents ferroviaires en 2021. Quatre pour cent (42 au total) étaient des trains de voyageurs, les 58 % restants étant principalement constitués de wagons individuels ou de rames de wagons, de locomotives et de véhicules d’entretien.

Le nombre de pertes de vie dans le secteur ferroviaire s’est élevé à 60 en 2021, soit le même nombre qu’en 2020, mais moins que la moyenne de 71 au cours des 10 années précédentes.

En 2021, 86 accidents mettaient en cause des marchandises dangereuses, soit une hausse par rapport aux 82 accidents enregistrés en 2020, mais une baisse par rapport à la moyenne sur 10 ans de 125. Deux accidents ont entraîné un rejet de marchandises dangereuses en 2021, contre trois en 2020 et une moyenne sur 10 ans de quatre.

Secteur du transport maritime

En 2021, 220 accidents maritimes (accidents résultant directement de la conduite d’un navire autre qu’une embarcation de plaisance) ont été signalés au BST, soit une diminution par rapport au total de 264 enregistré en 2020 et une baisse par rapport à la moyenne de 284 sur dix ans (de 2011 à 2020). En 2021, la proportion d’accidents de navigation (par opposition aux accidents à bord de navires) était de 80 %, ce qui est comparable à la moyenne sur 10 ans précédente de 82 %.

En 2021, 11 accidents maritimes mortels ont été signalés, ce qui représente une baisse par rapport aux 18 accidents mortels signalés en 2020, et est inférieur à la moyenne annuelle de 15,6 enregistrée sur la période de 2011 à 2020. Parmi les 11 pertes de vie survenues en 2021, neuf sont le résultat de quatre accidents de navigation, tandis que les deux autres pertes de vie résultent d’accidents à bord de navires.

Il convient de noter que six des neuf accidents de navigation mortels de 2021 mettaient en cause des bateaux de pêche commerciale, et que les deux décès résultant d’accidents à bord de navires se sont produits à bord de bateaux de pêche commerciale. Ces données indiquent qu’il reste encore beaucoup à faire pour améliorer la sécurité dans l’industrie de la pêche commerciale, un enjeu actif sur la Liste de surveillance du BST.

Secteur du transport pipelinier

En 2021, 115 événements de transport pipelinier ont été signalés au BST, ce qui représente une augmentation par rapport au total de 81 enregistré en 2020, mais un chiffre semblable au nombre moyen d’événements enregistré au cours des dix années précédentes (117 événements). Parmi tous les événements de 2021, deux étaient des accidents. Il s’agit des premiers accidents à avoir lieu depuis 2018, et leur nombre est inférieur à la moyenne des 10 années précédentes (de 2011 à 2020), qui était de trois accidents par année. Parmi les 115 événements survenus en 2021, 23 comprenaient un rejet de produit, ce qui est inférieur à la moyenne de 77 par année enregistrée au cours des 10 années précédentes.

Il n’y a eu ni blessure grave ni perte de vie découlant directement de l’exploitation d’un pipeline de compétence fédérale en 2021. En effet, depuis la création du BST en 1990, il n’y a eu aucun accident mortel sur un réseau pipelinier de compétence fédérale découlant directement de l’exploitation d’un pipeline.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements de transport aérien, ferroviaire, maritime et pipelinier. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone : 819–994–8053
Courriel : medias@bst.gc.ca