Language selection

Communiqué

Les statistiques préliminaires du BST montrent une augmentation du nombre d’événements aériens, ferroviaires et pipeliniers en 2021 comparativement à 2020

Gatineau, Québec, le 25 février 2022 – Aujourd’hui, le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a rendu public un résumé des statistiques préliminaires sur les événements de transport de 2021, qui indique une augmentation du nombre d’accidents et d’incidents pour les secteurs aérien, ferroviaire et pipelinier par rapport à l’année précédente. Cette augmentation a probablement été influencée par l’assouplissement des restrictions liées à la COVID‑19 pour l’industrie des transports, qui a entraîné moins d’interruptions de service attribuables à la pandémie qu’en 2020. 

Figure 1. . Accidents de transport signalés au BST en 2021 (données préliminaires)
A. Accidents de transport signalés au BST en 2021 (données préliminaires)
Tableau de données
  2021 2020 Moyenne sur 5 ans
Accidents aéronautiques 190 170 214
Accidents maritimes 214 264 281
Accidents pipeliniers 2 0 1
Accidents ferroviaires 1038 988 1079

Transport aérien

En 2021, le nombre total d’accidents et d’incidents de transport aérien a augmenté par rapport à l’année précédente. Cette augmentation s’explique en partie par la reprise progressive des activités de transport aérien commercial et par un volume d’activités supérieur à la moyenne dans certains secteurs, comme celui des opérations aériennes de lutte contre les incendies.

Le nombre d’accidents aéronautiques (190) signalés au BST en 2021 était 12 % plus élevé qu’en 2020 (170), mais était d’environ 11 % inférieur à la moyenne quinquennale de 214. Il y a eu 22 accidents mortels et 31 pertes de vie en 2021, contre 12 accidents mortels et 16 pertes de vie en 2020. De plus, les accidents touchant des exploitants commerciaux sont passés de 54 en 2020 à 62 en 2021 (une augmentation d’environ 15 %), alors que ceux touchant l’exploitation privée (les exploitants effectuant des vols de loisir, les détenteurs d’un document d’enregistrement d’exploitant privé ou autres) sont passés de 114 à 127 (une augmentation d’environ 11 %).

En 2021, 495 incidents aéronautiques ont été signalés au BST. Ce nombre représente une augmentation par rapport à l’année précédente (421), mais reste inférieur à la moyenne quinquennale (794).

Transport maritime

En 2021, 214 accidents maritimes ont été signalés au BST, ce qui est inférieur au total de 264 en 2020 et représente une baisse d’environ 24 % par rapport à la moyenne quinquennale de 281. Le nombre de bateaux de pêche mis en cause dans des accidents (accidents de navigation et accidents à bord de navires) en 2021 (66) était nettement inférieur à celui de l’année précédente (89) et à la moyenne quinquennale (93). Toutefois, six des huit accidents maritimes mortels et huit des onze pertes de vie dans le secteur maritime touchaient l’industrie de la pêche. La sécurité de la pêche commerciale figure sur la Liste de surveillance du BST depuis sa création en 2010.

De plus, 859 incidents maritimes ont été signalés au BST en 2021. Ce nombre représente une baisse de 7 % par rapport à 2020 (925) et une baisse de 4 % par rapport à la moyenne quinquennale de 892. Les pannes totales de machines ou de systèmes techniques représentent la majorité (85 %) des incidents à déclaration obligatoire.

Transport pipelinier

Il y a eu deux accidents pipeliniers en 2021; cela fait suite à une année sans accident (2020) et ce nombre est supérieur à la moyenne d’un accident par an de 2016 à 2020. Le premier accident, survenu en janvier 2021 (P21H0003), est dû à la rupture d’un pipeline qui a déversé l’eau du processus de fabrication du papier dans le bassin hydrographique de la rivière Saint-Jean à Edmundston (Nouveau-Brunswick). Le deuxième accident, survenu en octobre 2021 (P21H0143), s’est produit lorsqu’une pièce d’équipement agricole munie d’une lame remorquée par un tracteur a heurté et rompu un pipeline, entraînant le rejet de gaz d’hydrocarbures près de McAuley (Manitoba).

Un total de 112 incidents pipeliniers ont été signalés au BST en 2021, ce qui est nettement supérieur au total de 83 en 2020 et à la moyenne quinquennale de 95.

Le nombre d’événements pipeliniers comprenant un rejet de produit était légèrement plus élevé en 2021 (23) qu’en 2020 (18), mais était toujours bien en dessous de la moyenne quinquennale (40). Des 23 événements de la catégorie « produit rejeté » en 2021, 13 comprenaient un rejet de gaz d’hydrocarbures, quatre des hydrocarbures à HPV ou des hydrocarbures à BPV et six ont mis en cause d’autres produits.

Quarante-neuf pour cent des incidents pipeliniers en 2021 étaient liés à des activités géotechniques, hydrotechniques ou environnementales (55 incidents), comparativement à 31 % en 2019 et à une moyenne quinquennale de 22 %.

Transport ferroviaire

Dans l’ensemble, 1038 accidents ferroviaires ont été signalés au BST en 2021 — une augmentation par rapport à 2020 (988), mais une baisse de 4 % par rapport à la moyenne quinquennale de 1079. En 2021, 60 pertes de vie dues à des accidents ferroviaires ont été signalées, soit le même nombre que l’année précédente et un nombre inférieur à la moyenne quinquennale de 66.

Quarante-deux des pertes de vie de 2021 étaient liées à des intrusions (70 % de toutes les pertes de vie dans le secteur ferroviaire), contre 40 (67 %) en 2020 et une moyenne quinquennale de 42 (64 %). Le nombre de pertes de vie survenues à des passages à niveau a légèrement diminué, passant de 18 en 2020 à 16 en 2021, et est inférieur à la moyenne quinquennale de 21. Le BST effectue des recherches sur les tendances saisonnières des accidents à des passages à niveau afin de mieux comprendre certains facteurs qui peuvent contribuer à ces événements.

Parmi tous les accidents ferroviaires signalés au BST en 2021, 85 concernaient des marchandises dangereuses (MD), une légère augmentation par rapport au total de 82 en 2020 et en dessous de la moyenne quinquennale de 119. Deux accidents en 2021 ont donné lieu à un rejet de MD.

Il y a eu 34 accidents mettant en cause un mouvement non contrôlé et 13 incidents de mouvement non contrôlé de matériel roulant en 2021, par rapport à 30 et 19 respectivement en 2020 et aux moyennes quinquennales de 44 et 15, respectivement.

De plus, 193 incidents ferroviaires ont été signalés au BST en 2021, ce qui représente une diminution de 15 % par rapport à 2020 (228) et une diminution de 25 % par rapport à la moyenne quinquennale (259). Plus de la moitié (109) de tous les incidents ferroviaires en 2021 ont été classés sous la catégorie « le mouvement dépasse les limites d’autorisation », soit 40 de moins qu’en 2020 et 27 de moins que la moyenne quinquennale de 136.

Veuillez noter que les statistiques présentées ci-dessus reflètent le contenu des bases de données des événements des modes de transport du BST en date du 17 janvier 2022. Comme les données sur les événements sont constamment mises à jour dans la base de données en temps réel, les statistiques peuvent changer légèrement au fil du temps.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter les tableaux statistiques détaillés dans les statistiques de décembre 2021 sur les accidents de transport pour le transport aérien, maritime, pipelinier et ferroviaire. Veuillez noter que les données pour la période de 2021 se trouvent sous Cumulatif (décembre).

Le BST publiera au printemps ses rapports statistiques complets et finaux pour 2021; ces données comprendront les taux d’accidents et une analyse plus approfondie des données à jour (qui peuvent différer légèrement de ces données préliminaires).


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements de transport aérien, ferroviaire, maritime et pipelinier. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone : 819–994–8053
Courriel : medias@bst.gc.ca