Déclaration

Déclaration de la présidente sur la gestion de la fatigue – Un élément essentiel de la sécurité des transports

Gatineau, Québec, 22 novembre 2017 — Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) est heureux de constater que Transports Canada a entrepris d'améliorer la sécurité des transports en formulant des propositions visant à renforcer la gestion de la fatigue tant dans le secteur ferroviaire que dans celui de l'aviation commerciale.

La fatigue est omniprésente dans notre société, et cela a des conséquences importantes pour l'industrie des transports où la sécurité est si essentielle. Les enquêtes ferroviaires que nous avons menées depuis 1994 nous ont révélé que la fatigue était soit un facteur contributif, soit un élément de risque dans 20 % des accidents où des facteurs humains ont eu une incidence sur les activités liées aux trains de marchandises. Ces constatations nous ont incités à ajouter la gestion de la fatigue des équipes de trains de marchandises à la Liste de surveillance du BST parmi les enjeux systémiques qui nécessitent une attention particulière.

Cela ne signifie pas que le problème n'existe pas aussi dans les autres modes de transport. Dans presque toutes ses enquêtes, le BST cherche à déterminer si la fatigue était un facteur qui a contribué à l'accident, ou si elle a entraîné un risque qu'il convient de signaler pour sensibiliser et influencer le changement. Même si les données dont nous disposions en 2016 ne nous ont pas permis d'inclure la fatigue en aviation à la Liste de surveillance, nous avons pu établir de nombreux faits liés à la fatigue lors de nos enquêtes en aviation au fil des ans.

La fatigue a un effet préjudiciable sur le rendement : elle ralentit le temps de réaction; elle affaiblit la vigilance; et elle peut entraîner des décisions risquées. La réglementation constitue la première ligne de défense pour protéger l'équipage, les passagers et les opérateurs contre le risque que représente l'altération des capacités due à la fatigue. Cependant, la gestion de la fatigue doit aussi faire partie d'une gestion de sécurité globale et équilibrée.

Ultimement, tous les membres de l'industrie ont la responsabilité de faire en sorte qu'aucun passager ni aucun employé ne devienne une victime de la fatigue.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca