Communiqué de presse

Mise à jour de l’enquête du BST sur l’accident mettant en cause un aéronef Tecnam P2006T survenu près de Cochrane (Alberta)

Edmonton (Alberta), le 27 février 2017 – Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) continue de progresser dans son enquête sur l'accident mettant en cause un aéronef Tecnam P2006T exploité par Mount Royal University, survenu près de Cochrane en Alberta. Le BST transmet ses condoléances aux familles et amis qui ont perdu des êtres chers dans cet accident.

Ce que nous savons

  • Un aéronef bimoteur Tecnam P2006T exploité par Mount Royal University a décollé de CYBW à 16 h 35 (heure normale des Rocheuses), durant les heures de clarté.
  • L'appareil est monté à 8000 pieds au-dessus du niveau de la mer et s'est dirigé vers le nord-ouest.
  • Trente minutes après le décollage, le dernier écho radar indiquait que l'aéronef se trouvait à 7900 pieds au-dessus du niveau de la mer et à 0,13 mille marin au sud-est du lieu de l'accident. L'aéronef a percuté le relief à 32 milles marins au nord-ouest de CYBW vers 17 h 5 (heure normale des Rocheuses).
  • Tous les principaux composants de l'appareil ont été retrouvés sur le lieu de l'accident, mais ils avaient été détruits par les forces d'impact et l'incendie après impact.
  • L'aéronef n'était pas muni d'un enregistreur de conversations de poste de pilotage (CVR) ni d'un enregistreur de données de vol (FDR), et n'était pas tenu de l'être.

Travaux entrepris jusqu'à maintenant

  • L'examen et la documentation de l'endroit où se trouvait l'épave sont terminés, et les enquêteurs ont recueilli sur le site de l'accident les données dont ils avaient besoin.
  • L'épave a été récupérée et transportée aux installations du BST à Edmonton (Alberta) aux fins d'analyses plus poussées.
  • Nous avons demandé les dossiers d'entretien de l'aéronef.
  • Nous avons reçu la plupart des données radar et de l'enregistrement du contrôle de la circulation aérienne; nous attendons quelques dossiers additionnels et nous sommes en train d'analyser ces données.

Prochaines étapes

La fin de l'étape du travail sur le terrain signale le début de l'étape d'examen et d'analyse. Au cours des prochains jours et des prochaines semaines, selon son Processus d'enquête, l'équipe s'affairera à :

  • Examiner les composants comme les moteurs et les hélices
  • Envoyer des morceaux de l'épave au laboratoire du BST à Ottawa (Ontario) aux fins d'analyses plus poussées
  • Recueillir des renseignements additionnels sur les conditions météorologiques
  • Recueillir des renseignements sur les communications du contrôle de la circulation aérienne et des données radar
  • Examiner les dossiers d'entretien de l'aéronef
  • Examiner les dossiers de formation, les qualifications et les dossiers de compétence des pilotes ainsi que leurs antécédents médicaux
  • Poursuivre les entrevues avec l'exploitant aérien et d'autres témoins
  • Examiner les politiques d'exploitation et les procédures
  • Examiner les exigences réglementaires
  • Reconstituer les événements pour en savoir davantage sur le déroulement de l'accident (c.-à-d., pour valider des données, mettre des hypothèses à l'épreuve et vérifier des suppositions)

Communication des lacunes de sécurité

Les enquêtes sont complexes, et nous prenons le temps qu'il nous faut pour mener une enquête exhaustive. Toutefois, si l'équipe d'enquête découvre des lacunes de sécurité qui présentent un risque immédiat, le Bureau les communiquera sans tarder.

En outre, il importe de ne pas tirer de conclusion ni faire des suppositions quant aux causes de l'accident à l'heure actuelle. Il y a souvent de nombreux facteurs qui peuvent contribuer à un accident.

Voir la page d'enquête pour plus d'information.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca